Foire aux questions

1 - Mon chat n'est jamais venu dans une pension. Va-t-il s'habituer ?

Le chat est un animal territorial et le fait d'être gardé dans un box individuel facilitera son adaptation. Il n'aura pas à rivaliser avec d'autres pour son territoire. De plus, la pension est équipée de diffuseurs de phéromones qui aident le chat à se sentir comme à la maison.

2 - Mon chat ne sort jamais, il n'est donc pas vacciné. Puis-je le faire garder ?

Un chat qui ne sort pas n'est malheureusement pas à l'abri d'attraper certaines maladies comme le typhus ou le coryza. Par conséquent, la vaccination contre ces deux maladies est obligatoire. Le coryza est un virus très contagieux qui se propage très vite dans l'air ambiant. La vaccination contre la leucose n'est pas obligatoire puisque les chats ne sont pas gardés ensemble.

3 - Mon chat est correctement vacciné mais risque-t-il d'attraper une maladie ?

Les vaccins protègent les chats contre le typhus, la leucose et le coryza (la forme la plus agressive). Ils peuvent cependant attraper des rhumes surtout en collectivité. Le risque n'est donc jamais exclu.

 4 - Mon chat vit en appartement et il n'a jamais eu de puces. Dois-je quand même faire le traitement antiparasitaire ?

Oui, le traitement contre les puces et les vers est obligatoire. Il faut savoir qu'un chat d'appartement peut quand même attraper des puces par l'intermédiaire de pigeons sur votre balcon ou grâce au petit chien du voisin de palier qui est venu sur votre paillasson. En le traitant vous le protègerez et il n'aura aucun risque d'attraper d'éventuelles puces d'un "copain de vacances". Ces traitements sont obligatoires même en hiver.

 5 - Que faut-il amener lors de la garde de mon chat ?

Le carnet de santé ainsi que la carte d'identification (puce électronique et/ou tatouage) sont à apporter lors de l'arrivée de votre chat. La pension fournit les griffoirs, jouets, coussins, litière et alimentation. Vous n'avez donc rien à amener. Cependant si votre chat aime dormir sur un coussin ou un panier spécifique, vous pouvez bien entendu l'apporter. 

6 - Mon chat n'aime pas les autres chats . Va-t-il s'adapter dans la pension ?

Votre chat ne risque pas de se heurter à ses congénères car les boxes sont individuels.

7 - Mon chat va-t-il penser que je l'abandonne ? Va-t-il m'en vouloir à mon retour ?

Les chats n'ont pas la notion du temps. Après une journée d'adaptation, il s'occupera comme à son habitude avec siestes, jeux et surtout câlins. De retour chez vous, il fera certainement le tour de votre maison avant un bon câlin puis retrouvera vite ses habitudes.

8 - Mon chat est très craintif ! Va-t-il s'adapter dans la pension ?

Chaque box est équipé d'un arbre à chat avec possibilité de s'y cacher. Les chats craintifs sortent souvent de leur cachette le soir et la nuit. Si votre chat n'aime pas les contacts , nous ne le forçons pas. Nous laissons les chats vivre leur vie. C'est toujours le chat qui choisit.

9 - J’ai une « tribu » de chats ! Seront-ils ensemble dans un même box ?

Oui, ils ne seront pas séparés car chaque box peut accueillir jusqu’à 3 chats (d'une même famille). Pour les familles plus nombreuses, les boxes intérieurs sont modulables et peuvent donc être agrandis. Il existe deux boxes doubles extérieurs avec un plus grand jardin pour accueillir les grandes familles .Tout est organisé et prévu pour que le séjour des « familles nombreuses »se déroule dans un confort optimal.

10 - Mon chat est sous traitement médical. Sera-t-il suivi ?

Son traitement médical (comprimés, gouttes) lui sera bien entendu administré. Il est nécessaire d'amener l' ordonnance récente de votre vétérinaire ainsi que tous les médicaments (en quantité suffisante pour la durée du séjour). Le box individuel permet de bien vérifier que votre chat mange et boit correctement. Cela permet également de bien contrôler ses selles et urines, qui sont de bons indicateurs en cas d'animal malade. Si votre chat est diabétique, les injections seront assurées par Marion. En revanche s'il s'avère que votre chat a une maladie contagieuse, la pension sera malheureusement dans l'obligation de le refuser.